Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 19:44

CONCERT-copie-1.jpg

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 15:26
Repost 0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 12:08

 

Soutien aux assignés du Collectif Girondin pour le Rwanda

L'association bordelaise Cauri et trois personnes sont assignées devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux pour « atteinte à la présomption d'innocence » par Sosthène MUNYEMANA, qui leur réclame 20 000 euros au titre de dédommagement d'un « préjudice  moral ».

Cauri est une association qui milite pour une politique africaine de la France transparente et débarrassée de ses travers impérialistes. Elle agit en particulier contre la banalisation des discours génocidaires.

Sosthène Munyemana est un médecin rwandais résidant et exerçant dans la région bordelaise depuis fin 1994. Dès 1995, une plainte a été déposée contre lui au TGI de Bordeaux pour « tortures et mauvais traitements ». Cette plainte a été depuis requalifiée en « crime de génocide ». Depuis 2006, il figure parmi les personnes recherchées par Interpol. En 2008 il a été condamné à la prison à vie dans son propre pays, le Rwanda, pour sa participation au génocide des Tutsi en 1994. Au même moment, en France la Cour Nationale du Droit d'Asile lui a refusé le statut de réfugié en invoquant expressément les soupçons qui pèsent sur lui (pour plus d'informations, se reporter au dossier le concernant sur le site de la Commission d'Enquête Citoyenne http://cec.rwanda.free.fr/informations/munyemana.html). De plus, de nombreux articles de presse, reportages audiovisuels, ouvrages, rapports d'organisations non-gouvernementales et témoignages de rescapés, font mention d'une participation de S. Munyemana dans le génocide des Tutsi.

En janvier 2010, constatant l'inaction de la justice française depuis 15 ans, le Collectif Girondin pour le Rwanda, dont font partie les assignés, a appelé à un rassemblement devant l'hôpital de Villeneuve sur Lot, où S. Munyemana exerce. Un tract demandant à la justice française de le juger a été distribué à cette occasion. C'est à la suite de cette action que S. Munyemana a porté plainte, accusant abusivement les manifestants de l'avoir publiquement désigné comme coupable. Ceci sur la base de citations reformulées par des journalistes, d'interprétations personnelles concernant les déclarations et les pancartes arborées.

Nous pensons que la condamnation des assignés serait le signe d'un mépris sans bornes en réponse à leur exigence de justice, et serait perçue comme un encouragement aux attitudes et aux discours négationnistes.

Collectif Girondin pour le Rwanda / Cauri (cauri33@gmail.com)   Survie Gironde (survie.gironde@yahoo.fr)

Nous affirmons notre soutien aux assignés et demandons que Sosthène Munyemana soit débouté de sa plainte pour atteinte à la présomption d’innocence:

pour signer, cliquez ici: http://www.mesopinions.com/Soutien-aux-assignes-du-Collectif-Girondin-pour-le-Rwanda-petition-petitions-4829e95f67a64cfcbf6ff5140a39dfa5.html

Repost 0
Publié par Cauri33 - dans Action Cauri33
commenter cet article